Sommaire

 

La prévention de l'herpès doit se faire à différents niveaux :

Prévention herpès : attention aux personnes fragiles

La prévention chez toute personne n'ayant pas eu le virus de l'herpès est indispensable. Cela est particulièrement vrai pour les personnes les plus exposées aux complications de l'herpès :

  • femmes enceintes : herpès enceinte,
  • nourrissons et enfants : herpès enfant,
  • personnes immunodéprimées,
  • personnes sous traitement médical lourd, souffrant d'une grave pathologie, etc.
Lire l'article Ooreka

Personnes non infectées par le virus : les gestes préventifs

Les personnes qui n'ont pas développé le virus de l'herpès, mais qui sont exposées au risque de contagion par le contact d'un proche, peuvent s'en protéger par différents moyens.

Prévention au quotidien contre l'herpès

Voici quelles sont les précautions à prendre si l'un de vos proches souffre d'herpès :

  • se laver les mains le plus souvent possible,
  • éviter de prêter ses objets personnels ou d'emprunter ceux du malade :
    • serviettes et draps de bains,
    • gants de toilette,
    • verre, assiette, couverts et serviette de table,
    • brosse à dents, etc.,
  • si le conjoint est atteint d'un herpès génital, il vaut mieux :
    • éviter toute relation sexuelle en période de maladie et attendre la fin du traitement de votre conjoint,
    • en-dehors de la maladie, et du fait que le virus reste à l'état de « veille » en attendant de nouvelles poussées, mieux vaut se protéger au moyen du préservatif.

Vaccination et antiviraux : prévention médicale

Le médecin traitant peut proposer différents traitements pour éviter le virus de l'herpès. On peut alors envisager :

  • un traitement antiviral sur le long terme : indispensable notamment chez la femme enceinte ou les personnes immunodéprimées en contact régulier avec des personnes contaminées,
  • le vaccin contre la varicelle :
    • il est utile de faire vacciner l'enfant très tôt,
    • la varicelle se soigne bien, mais le virus zoster peut occasionner un zona chez l'adulte, en cas de poussée ultérieure.
Lire l'article Ooreka

Prévention contre les rechutes : les solutions possibles

Le virus de l'herpès peut se manifester plus ou moins souvent et plus ou moins régulièrement par poussées.

Stress, fatigue, alimentation : des facteurs de rechute de l'herpès

Certains facteurs peuvent favoriser ces poussées chez le sujet ayant le virus de l'herpès :

  • un déséquilibre alimentaire,
  • un état de stress,
  • un état de fatigue important,
  • le manque d'exercice,
  • le changement brutal de température, etc.

Il est donc important d'agir sur toutes ces causes, et, dans la mesure du possible :

  • manger équilibré, varié et sain,
  • apprendre à gérer son stress,
  • se reposer suffisamment,
  • pratiquer une activité physique régulière,
  • éviter toute exposition prolongée au soleil ou le passage du très chaud au très froid : c'est souvent en partant aux sports d'hiver que réapparaissent l'herpès labial et l'herpès du nez.

Limiter l'extension de l'herpès en cas de poussée

En cas de poussée d'herpès, certaines mesures permettent d'éviter son expansion :

  • hygiène des mains primordiale pour éviter l'autocontamination (surtout chez les enfants),
  • différents traitements possibles pour éviter les poussées récidivantes :
    • traitement antiviral,
    • médecines douces pour les cas d'herpès non graves : huiles essentielles et homéopathie.
Lire l'article Ooreka