Herpès chez l'enfant

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

 

Le virus de l'herpès est contagieux et se manifeste par des symptômes identifiés. Ce n'est pas une maladie grave, mais certains patients doivent être plus vigilants, notamment lorsque le système immunitaire est affaibli : malades, femmes enceintes et enfants.

Herpès chez le bébé et le petit enfant : formes courantes

L'herpès touche principalement le visage chez l'enfant.

Enfant : les symptômes de l'herpès

Comme chez l'adulte, l'enfant va présenter un ou plusieurs symptômes qui devront alerter :

  • des lésions au niveau des lèvres (herpès labial),
  • des lésions au niveau de la langue et des gencives (herpès buccal),
  • de la fièvre,
  • des maux de tête.
Lire l'article Ooreka

Formes d'herpès chez l'enfant : herpès labial surtout

Chez le nourrisson et chez l'enfant en bas âge, l'herpès apparaît souvent sous forme d'herpès labial (bouton de fièvre), mais on trouve aussi l'herpès oculaire et l'herpès buccal. Il s'agit le plus souvent du virus herpès de type HSV1.

On trouve aussi d'autres formes d'herpès moins visibles, car internes à l'organisme.

Il faut être vigilant lorsque l'enfant a certains symptômes de l'herpès :

Lire l'article Ooreka

Transmission à l'enfant : des parents souvent contagieux

La transmission du virus se fait lorsqu'un adulte porteur du virus touche un enfant : bisous des parents ou même de la nourrice, etc. (dans plus de 10 % des cas d'herpès chez un bébé on retrouve des lésions orolabiales dans l’entourage).

Le bébé peut aussi être contaminé dès la naissance si la mère a ou a eu le virus de l'herpès (a fortiori en cas de naissance par voie basse), même si l’infection à virus herpès des nouveau-nés est rare. Normalement, la femme enceinte qui se sait porteuse du virus doit prendre un traitement pour éviter la transmission au bébé, mais il arrive que :

  • la femme contracte le virus lors du dernier mois de grossesse (5 % des herpès des nouveau-nés sont secondaires à une contamination intra-utérine) ;
  • elle ne se sache pas contaminée lors de son accouchement (10 % sont acquis après la naissance à partir d’un herpès cutanéomuqueux).
Lire l'article Ooreka

Traiter l'herpès chez le bébé et l'enfant : après diagnostic

Le traitement contre l'herpès sera prescrit par le médecin après un diagnostic permettant de valider l'existence de l'herpès.

  • Le médecin pourra être amené à interroger les adultes sur les antécédents familiaux.
  • Le traitement peut être juste un médicament local, mais dans les cas plus graves on prescrira en parallèle un traitement antiviral.
  • Pendant le traitement, il faudra veiller à ce que l'enfant de touche pas les lésions.
  • C'est souvent en se frottant les yeux ou les joues qu'un enfant qui a un herpès labial peut propager le virus (herpès oculaire notamment).
Lire l'article Ooreka

Herpès chez l'adolescent : pas tabou !

Les adolescents sont souvent touchés par le virus HSV2, typique de l'herpès génital.

Souvent, ils sont mal informés sur le caractère contagieux de l'herpès lors des premiers rapports sexuels. Ils ne préviennent pas toujours leur partenaire, notamment par peur du jugement.

Les rapports protégés permettent d'éviter tous les virus et les maladies sexuellement transmissibles (d'autant qu'une infection au HSV2 multiplie par trois le risque de contracter le virus du sida en raison de l’immunodéficience – 60 à 90 % des séropositifs ont aussi le HSV‑2).

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Symptômes & diagnostic

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider