Sommaire

 

Sur le corps, l'herpès peut apparaître à plusieurs endroits herpès génital (parties génitales) ou herpès digital (doigts). Le visage est lui aussi souvent touché : herpès du nez, herpès oculaire, herpès buccal, herpès labial, etc.

Herpès doigt ou panaris herpétique : une maladie virale

L'herpès au doigt est aussi appelé herpès digital ou panaris herpétique. C'est une maladie contagieuse transmise par un virus :

  • le plus souvent : le virus de l'herpès HSV1,
  • dans de rares cas : le virus simplex HSV2.

Il est souvent associé à d'autres formes d'herpès, car le contact des mains avec d'autres parties du visage et du corps :

  • entraîne une transmission du virus à l'entourage,
  • entraîne la contamination d'autres zones chez le malade.

Une forme d'herpès fréquente dans certaines professions

Ce type d'herpès apparaît à tout âge et peut toucher n'importe quelle personne.

On a constaté que certaines professions pouvaient favoriser la contagion par ce virus. Sont souvent atteints par contagion :

  • les dentistes,
  • les infirmières.
Lire l'article Ooreka

Symptômes : rougeurs, vésicules et douleurs

L'herpès digital se développe sur les doigts et sur les orteils qui apparaissent :

  • rouges et gonflés,
  • douloureux,
  • avec parfois des sensations de brûlure.

Il s'accompagne de lésions et de bouquets de vésicules (plus ou moins développés) qui, à maturité, se transformeront en petites croûtes. Parfois, il entraîne aussi :

  • de la fièvre,
  • le gonflement des ganglions situés sous les aisselles.
Lire l'article Ooreka

La prévention contre la contagion du panaris herpétique

Il est important de ne pas propager le virus :

  • à d'autres parties du visage ou du corps,
  • à l'entourage.

Pour cela, des mesures préventives sont nécessaires :

  • éviter de toucher une autre personne ou même de serrer la main,
  • se laver les mains le plus souvent possible,
  • utiliser du linge de toilette personnel et ne pas le prêter, etc.

Lorsque des enfants sont infectés, il faut être très vigilant : l'enfant peut se contaminer l'œil en le touchant avec ses mains.

Lire l'article Ooreka

Herpès digital : plusieurs types de traitement

Si vos symptômes ressemblent à ceux de l'herpès, il faut immédiatement consulter.

Premier réflexe en cas de symptômes : la consultation

Une consultation médicale est impérative pour confirmer le diagnostic de l'herpès. Le dermatologue sera peut-être amené à analyser les lésions herpétiques. L'examen approfondi du patient permettra de choisir le traitement à envisager.

Lire l'article Ooreka

Traitement curatif : le patient est toujours contagieux

L'herpès digital peut durer une dizaine de jours.

Le patient reste contagieux pendant le traitement médical :

  • personne en bonne santé : traitement local adapté (crème traitante) et traitement antiviral lorsque l'herpès est très virulent ou les poussées d'herpès très fréquentes et intenses,
  • personne fragilisée ou femme enceinte : traitement local et traitement antiviral.

Ces traitements pourront se révéler efficaces si l'herpès est pris en charge très tôt.

Lire l'article Ooreka

Un traitement pour éviter les récidives

Lorsque le virus s'est manifesté une fois, la personne atteinte pourra rechuter par poussées d'herpès.

Certains facteurs physiques ou psycho-émotionnels sont favorisants : chaleur, état de fatigue générale, fièvre, maladie, stress, anxiété, etc. Ces rechutes peuvent parfois être évitées grâce à un traitement préventif adapté.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l’herpès

Sommaire