Sommaire

L'encéphale est l'intérieur de la boîte crânienne.

Le virus de l'herpès est une maladie qui touche tous les âges. Il peut se développer à divers endroits du corps et entraîner des maladies contagieuses comme l'encéphalite herpétique, la stomatite herpétique ou la kératite herpétique.

Lire l'article Ooreka

Encéphalite herpétique : maladie due au virus de l'herpès

L'encéphalite herpétique est une maladie transmise par un virus :

  • le plus souvent : le virus de l'herpès HSV1,
  • dans de rares cas : le virus simplex HSV2.

C'est une infection cérébrale qui touche l'encéphale :

  • elle s'attrape par contagion lors d'un contact avec une personne porteuse du virus de l'herpès,
  • ou elle peut être due à une poussée d'herpès plus virulente.

Il existe plusieurs types d'encéphalite : encéphalite virale, encéphalite hépatique, encéphalite japonaise, etc.

Des symptômes qui doivent alerter

L'encéphalite herpétique peut s'accompagner d'un ou plusieurs symptômes :

  • fièvre, maux de tête, troubles de la mémoire et du langage,
  • apparition d'autres types d'herpès au même moment : herpès buccal ou herpès génital,
  • l'inflammation de l'encéphale est parfois précédée d'un classique herpès labial ou bouton de fièvre,

Cette maladie extrêmement contagieuse : il faudra adopter les gestes préventifs nécessaires afin d'éviter de transmettre le virus.

Lire l'article Ooreka

Une atteinte qui concerne les enfants et les adultes

L'encéphalite herpétique peut apparaître à tout âge :

  • chez le très jeune enfant, notamment l'enfant de moins de 3 ans à cause d'une primo-infection,
  • on a pu observer que la moitié des cas se situait chez les plus de 50 ans.

Elle touche aussi bien les femmes et les hommes.

Le virus de l'herpès devra être particulièrement suivi chez des sujets fragiles, dont le système immunitaire n'est pas suffisamment développé :

  • enfants en bas âge,
  • femmes enceintes,
  • personnes immunodéprimées,
  • personnes atteintes de maladie grave avec un traitement médical lourd, etc.
Lire l'article Ooreka

Encéphalite herpétique : hospitalisation indispensable

L'encéphalite herpétique est une maladie à prendre très au sérieux. La suspicion d'encéphalite herpétique nécessite toujours une hospitalisation.

Sur place, le diagnostic pourra être confirmé par l'utilisation de moyens appropriés : biopsie cérébrale, imagerie médicale, etc.

Si elle n'est pas prise à temps, l'encéphalite herpétique peut aboutir à des séquelles neurologiques assez graves, voire au décès du patient.

Dans ce cas précis, le traitement antiviral s'administre par voie intraveineuse : plus il est donné rapidement, moins les séquelles seront importantes.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l’herpès

Sommaire