Sommaire

Maladie auto-immune rare, la dermatite herpétiforme provoque des éruptions cutanées qui démangent fortement. À quoi est-elle due et comment la combattre ? Faisons le point.

Dermatite herpétiforme : définition

La dermatite herpétiforme est la manifestation visible sur la peau de la maladie cœliaque, une affection provoquée par une intolérance au gluten. Cette matière protéique est présente dans certaines céréales comme le blé, l'orge, le seigle, l'avoine, l'épeautre....

L'atteinte cutanée apparaît généralement chez les adultes âgés entre 20 et 50 ans, plus fréquemment chez l'homme que chez la femme. Elle peut précéder de plusieurs années l'apparition des troubles digestifs associés à la maladie cœliaque.

Lire l'article Ooreka

Causes de la dermatite herpétiforme

Les patients atteints de dermatite herpétiforme ont une prédisposition génétique, qui explique pourquoi certaines familles sont plus touchées que d'autres. L'organisme réagit de manière anormale au gluten : le système immunitaire le considère comme un intrus et entre en action, ce qui provoque les différents symptômes observés.

Dermatite herpétiforme : symptômes

La dermatite herpétiforme est une maladie de peau qui se caractérise par l'apparition de boutons rouges de taille inférieure à 1 cm, présentant au centre une vésicule (une cloque contenant du liquide). Cette éruption est accompagnée de vives démangeaisons. Après grattage, une croûte se forme.

Ces lésions apparaissent principalement dans les régions soumises à des frictions importantes, principalement au niveau : des coudes, des genoux, du dos, du haut des fesses, du visage.

L'intestin grêle des patients atteints de dermatite herpétiforme est endommagé à cause du gluten, au niveau des petits replis qui facilitent l'assimilation des nutriments (les villosités, on parle ainsi « d'atrophie villositaire » ). Cette caractéristique est mise en évidence en effectuant de petits prélèvements de la paroi intestinale au cours d'une endoscopie. Elle peut entraîner des problèmes digestifs (diarrhées notamment), mais de nombreux patients atteints de dermatite herpétiforme ne présentent pas ce type de symptômes.

Traitement de la dermatite herpétiforme

La maladie étant provoquée par le gluten, la seule façon de la contrôler est d'éliminer de son alimentation l'ensemble des aliments qui en contiennent. Ce régime strict doit être suivi tout au long de la vie. Il faut compter plusieurs mois pour constater ses effets bénéfiques.

Certains médicaments peuvent apaiser les symptômes pendant cette période, puis leur dose sera diminuée lorsque le régime aura porté ses fruits :

  • Le traitement de référence est à base de dapsone, un agent antibactérien de la famille des sulfones. Il apporte un soulagement très rapide, après quelques jours de traitement seulement.
  • En cas de contre-indication au principe actif précédant, une autre famille d'antibiotiques, les tétracyclines, peuvent être administrées, en association avec de la vitamine B3.

Le patient sera étroitement surveillé, notamment pour s'assurer de l'absence de survenue de lymphome, certaines études ayant montré un risque accru de ce type de cancer chez les malades atteints de dermatite herpétiforme.