/

Herpès

/

Accueil

Herpès, le guide pratique

Herpès
Le guide de l'herpès
Le guide de l'herpès

GRATUIT

2762 téléchargements

Télécharger en .pdf

L'herpès est un virus très contagieux qui peut revenir sous forme de poussées de façon plus ou moins régulière. En général, il se soigne bien, mais certaines formes d'herpès peuvent entraîner des complications graves. Nos conseils pour prévenir, détecter et soigner cette maladie.

L'objectif de notre site est de vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Herpès, l’essentiel en une page

 

Voici un aperçu des points abordés dans notre guide pratique sur l'herpès. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Herpès : une maladie virale et contagieuse

L'herpès est une maladie due aux virus herpès HSV1 ou HSV2.

Un virus que l'on garde à vie

Après avoir contracté le virus de l'herpès, la maladie se soigne et disparaît. Mais le virus reste latent, et la personne pourra faire des poussées d'herpès et des herpès à répétition à certains moments de sa vie. Certains facteurs favorisent ces rechutes : le stress, la fatigue, une mauvaise alimentation, les différences brutales de température, etc.

Symptômes de l'herpès : boutons, démangeaisons, douleur, etc.

Les symptômes de l'herpès ne sont pas toujours faciles à déceler, ils sont souvent confondus avec d'autres maladies :

Symptômes de l'herpès
Symptômes généraux Lors d'une poussée d'herpès, un ou plusieurs des symptômes suivants peuvent se manifester :
  • une fatigue inhabituelle,
  • des maux de tête,
  • une inflammation des ganglions,
  • une douleur des muscles : la douleur musculaire peut évoquer une grippe, mais elle peut être un symptôme de l'herpès.
Symptômes locaux Lors d'une poussée d'herpès, un ou plusieurs des symptômes suivants peuvent se manifester :
  • apparition de petits boutons,
  • lésions,
  • boutons avec petite croûte ressemblant à un bouton de fièvre (ex. : herpès labial),
  • démangeaisons (ex. : herpès génital),
  • douleurs/brûlures des voies urinaires, etc.
Attention ! Certains boutons ou lésions peuvent évoquer un autre problème et l'on peut passer à côté si l'on ne consulte pas à temps. On peut ainsi confondre une mycose vaginale avec un herpès.

C'est pourquoi une consultation médicale est toujours recommandée : le diagnostic de l'herpès doit être fait rapidement afin d'adapter le traitement et d'éviter la contagion des autres personnes proches du malade.

Herpès : un virus très contagieux

L'une des caractéristiques principales de l'herpès est son aspect très contagieux. Une personne qui a un herpès doit prendre des précautions pour ne pas s'auto-contaminer et étendre l'herpès à d'autres parties de son corps, ne pas contaminer son entourage, notamment s'il comporte des personnes fragiles ou dont l'immunité est affaiblie.

Un virus qui peut toucher tout le monde

L'herpès peut se déclarer à tout moment par contagion. Pas de panique toutefois : c'est une maladie bénigne qui se soigne bien.

Cependant, les risques sont plus importants chez certains sujets :

  • herpès femme enceinte : les femmes enceintes peuvent transmettre le virus à leur bébé, ce qui peut entraîner pour lui des complications graves. Elles doivent donc être particulièrement surveillée, notamment pendant les trois derniers mois de grossesse,
  • herpès enfant : les enfants doivent eux aussi être l'objet d'une surveillance accrue, surtout dans la prime -enfance.

Les autres profils fragiles sont les personnes immunodéprimées et les personnes atteintes d'une maladie grave (exemple : cancer). Pour elles aussi, le virus peut être plus virulent et avoir des manifestations physiques plus impressionnantes. La consultation du médecin, voire dans certains cas l'hospitalisation peut s'avérer nécessaire.

Plusieurs types d'herpès : sur le visage ou sur le corps

L'herpès peut se manifester sur le visage ou n'importe où sur le corps.

Sur le visage :

  • herpès labial : le fameux « bouton de fièvre », certainement le plus connu et qu'il faut distinguer du bouton d'acné qui, contrairement à l'herpès, n'est pas formé par plusieurs petites vésicules,
  • herpès buccal : l'herpès peut se développer dans la bouche (ou à l'entrée),
  • herpès oculaire : l'herpès apparaît aux abords de l'œil ou dessus, il n'est pas à prendre à la légère et s'il est mal diagnostiqué, c'est la vision qui peut être atteinte,
  • herpès du nez : touche l'intérieur ou l'extérieur du nez.

Sur le corps :

  • herpès génital : très répandu, il appartient aux maladies sexuellement transmissibles et peut parfois être confondu avec une mycose. Il est indispensable d'avoir un avis médical, car c'est une maladie très contagieuse, ce qui n'est pas le cas de la mycose,
  • herpès du doigt ou panaris herpétique : cette forme d'herpès nécessite de prendre beaucoup de précautions pour ne pas contaminer l'entourage ou une autre partie du corps.

Autres maladies moins connues dues à l'herpès

Certaines maladies ont également pour origine le virus de l'herpès et nécessitent parfois une prise en charge en urgence pour éviter les complications graves. L'encéphalite herpétique est une inflammation de l'encéphale (l'intérieur de la boîte crânienne) qui nécessite une hospitalisation en urgence. La stomatite herpétique est une inflammation des muqueuses de la bouche, souvent accompagnée de fièvre et très douloureuse, qui touche particulièrement les enfants et les adolescents et nécessite un traitement de 10 à 15 jours. La kératite herpétique ou conjonctivite herpétique est une inflammation de la cornée qui ne touche en général qu'un seul œil, si elle n'est pas diagnostiquée à temps, elle peut entraîner des conséquences graves sur la vision. L'hépatite herpétique est une inflammation du foie qui peut être très grave, forme d'herpès rare, mais qui doit être prise en charge rapidement. Le virus zoster est une réactivation de la varicelle et provoque l'apparition de zona (éruptions cutanées et douleurs intenses), très contagieux.

Soigner l'herpès et éviter les récidives

Le premier réflexe, en cas de symptômes faisant penser à un herpès, est la consultation médicale. Un herpès mal soigné ou soigné par automédication pourrait en effet aboutir à de graves complications. Le médecin traitant ou le spécialiste va adapter le traitement de l'herpès au profil du patient la forme d'herpès, sa gravité et ses symptômes : traitement local (crème, antiseptiques) et traitement oral (antiviraux).

En parallèle et à titre préventif, l'utilisation de médecines douces peut dans certains cas être très efficace :

  • herpès et homéopathie : l'homéopathie est très efficace pour traiter l'herpès buccal, labial et génital,
  • herpès huiles essentielles : les huiles essentielles sont à utiliser surtout pour traiter les lésions du nez et les boutons de fièvre, mais avec certaines précautions indispensables et en tenant compte des contre-indications.

Prévention de l'herpès : les gestes importants

La prévention est une part importante du traitement contre l'herpès. Celle-ci doit se faire à deux niveaux : pour l'entourage du malade et pour le patient : éviter de s'auto-contaminer en étendant involontairement son herpès à d'autres zones du corps (surtout chez les enfants). Les principales mesures préventives sont de bien se laver les mains et le plus régulièrement possible, ne pas prêter son linge de toilette, sa brosse à dents, avoir des rapports intimes protégés, etc.

Spécialistes de l'herpès : qui consulter ?

Pour soigner l'herpès ou éviter les rechutes, il faut faire appel au médecin traitant et parfois à d'autres spécialistes :

HERPÈS : QUEL SPÉCIALISTE ?

Qui contacter ? Indications
Médecin traitant Tous types d'herpès : diagnostic médical et traitement des patients à risque.
Médecin ophtalmologue herpès oculaire, kératite herpétique, conjonctivite herpétique (importance de l'examen de l'œil, car risque de séquelles).
Gynécologue et obstétricien herpès génital (surtout herpès de la femme enceinte, car risque de complications chez le fœtus).
Dermatologue herpès du nez (si lésions externes), herpès labial et herpès digital.
Dentiste et médecin stomatologue herpès buccal, stomatite herpétique et gingivostomatite.
Médecin, aromathérapeute, pharmacien
  • Pour soigner l'herpès par les huiles essentielles.
  • Sur certaines lésions peu graves et si la personne est en bonne santé et ne présente pas de contre-indications.
  • Inadapté aux femmes enceintes et aux enfants.
Médecin, homéopathe, pharmacien
  • Pour soigner l'herpès par l'homéopathie.
  • En soin ou en prévention des cas d'herpès sans complication et selon un dosage précis donné par l'homéopathe.
  • Inadapté pour les femmes enceintes et les enfants.

Herpès du chat : pas contagieux pour l'homme

L'herpès du chat est dû à un virus différent de celui de l'homme. Il ne se transmet que de chat à chat. Ses symptômes sont assez similaires à ceux de l'herpès humain. Il touche surtout les voies respiratoires et les yeux du chat. L'herpès du chat nécessite une consultation rapide chez le vétérinaire.

Besoin de mutuelle pour vos soins ? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !